L’année 2017 marque-t-elle la grande percée des malware Android et Mac ?

F-Secure au Quotidien, Menaces & Hacks, Sécurité & Confidentialité

« La grande majorité des malware ciblent Windows. »

Cette affirmation était vraie en 2016. Elle l’est toujours en 2017 et devrait le rester, dans un avenir proche.

Reste que la situation évolue malgré tout. Les cyber menaces visant les appareils Android (Google) et les Macs (Apple) sont de plus en plus nombreuses et, d’une certaine manière, Google et Apple pourraient prendre cette nouvelle tendance comme un compliment.

Android est désormais le système d’exploitation le plus populaire au monde : depuis cette année, il compte davantage d’utilisateurs que Windows (PC ou appareils mobiles).

macOS n’est, certes, que le quatrième système d’exploitation le plus populaire au monde, avec deux fois moins d’utilisateurs qu’iOS, la plateforme mobile d’Apple. Il reste toutefois le système de prédilection de nombreux professionnels… qui représentent, pour les pirates et cyber espions, des cibles à haute valeur ajoutée.

Voici 5 choses à savoir sur la percée des malware sur Android et Mac :

  1. Les malware Mac détectés au deuxième trimestre 2017 ont été plus nombreux que ceux détectés durant toute l’année 2016. Toujours en 2017, nous avons assisté à l’émergence de nouvelles familles de malware Mac, et ce, plus qu’aucune autre année auparavant.
  2. La plupart des nouveaux malware visant les Mac sont des logiciels espions. Plus d’un tiers de ces malware émergents ont été découverts lors d’attaques ciblées, contre des entreprises et des gouvernements. En témoignent les recherches du Laboratoire F-Secure.
  3. Le premier ransomware-as-a-service (logiciel de rançonnage) ciblant les Mac a vu le jour en 2017 : désormais, les cyber criminels – dès lors qu’ils disposent d’un minimum de compétences – peuvent s’attaquer à un Mac et exiger une rançon auprès de son propriétaire, en échange de la restitution des données.
  4. Avant 2017, les malware Android représentaient déjà 99% de toutes les menaces mobiles. Leur expansion s’est poursuivie, avec une croissance de 70% entre janvier et août, d’après le Laboratoire F-Secure.
  5. Le nombre de ransomware visant Android a augmenté de 250%, rien que durant les trois premiers mois de 2017.
  6. Android apporte, à un rythme lent mais régulier, des améliorations concernant la sécurité de la plateforme. Pour autant, ce système d’exploitation devrait rester la cible de la plupart des attaques mobiles dans les années à venir. Sean Sullivan, Security Advisor chez F-Secure, explique pourquoi :

Aucun système d’exploitation ne peut être sécurisé à 100%. Seule certitude : lorsqu’ils commettent une attaque, les pirates ne sont pas guidés par le choix d’une plateforme en particulier. Ils sont guidés par un objectif : faire du profit.

Notre solution de protection F-Secure TOTAL a été créée pour protéger les PC, Mac, et smartphones/tablettes, iOS ou Android. Vous surfez en toute sécurité, et restez à l’abri des pratiques de tracking. Vous pouvez l’essayer gratuitement.

0 Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pourriez aussi aimer