Comment éviter les spams vecteurs de ransomware

Sécurité & Confidentialité, Trucs & Astuces

Voilà une statistique inquiétante : en 2016, le Laboratoire F-Secure a constaté que 80% des pièces jointes dans les courriers indésirables étaient des logiciels ransomware. Si vous cliquez sur l’un de ces 8 fichiers sur 10, vos données pourront être prises en otage par des cyber pirates, qui vous réclameront, pour les récupérer, une rançon souvent supérieure à une centaine d’euros.

Les chiffres pour 2017 ne sont évidemment pas tous encore disponibles mais, cette année encore,  les ransomware semblent dominer les courriers indésirables. Compte-tenu des récentes attaques visant des entreprises du monde entier, et des dizaines de millions d’e-mails envoyés contenant des ransomware, l’expansion de ces cyber menaces ne devrait pas s’arrêter de sitôt. Elle devrait au moins se poursuivre, jusqu’à la fin de l’année.

La priorité : arrêter de cliquer sur les pièces jointes et les liens figurant dans les courriers, mais ce n’est pas suffisant : ces cyber menaces n’ont besoin que d’un taux de succès très réduit, soit 1%. Un seul mauvais clic peut coûter cher : prenez donc quelques mesures de précaution supplémentaires pour rester à l’abri des spams.

Voici quelques conseils à suivre :

1. Votre adresse e-mails doit rester aussi privée que possible.

Évitez les lettres-chaînes. Ne publiez pas directement votre adresse e-mail sur votre site web : des robots pourraient la lire. Remplacez plutôt « @ » par « at », et « .com » par « dot com ». N’utilisez pas votre adresse e-mail comme identifiant pour vos différents comptes. Ne répondez JAMAIS à des e-mails de spams. Évitez tant que possible les inscriptions en ligne… Cela étant dit, nous savons bien que vous continuerez à vous inscrire 🙂

2. Créez une adresse e-mail annexe

Créez une adresse e-mail annexe — Gmail, Hotmail, etc. — que vous n’utiliserez que pour les newsletters et autres e-mails d’entreprises à qui vous ne faites pas nécessairement confiance. Vous pourrez toujours transférer ces e-mails vers votre compte principal. Si cette adresse est trop encombrée, vous pourrez toujours la supprimer.

3. Vérifiez que votre logiciel de cyber sécurité assure le filtrage des spams.
Quoique vous fassiez, vous rencontrerez probablement des spams. Voilà pourquoi vous devez exécuter un programme de cyber sécurité à jour comme F-Secure TOTAL, qui inclut F-Secure SAFE.

Le filtre anti-spam de SAFE examine chaque e-mail que vous recevez. Lorsqu’il détecte un éventuel courrier indésirable, il ajoute un préfixe [SPAM] au titre du message. Vous pouvez également créer des règles de filtrage pour envoyer tous les e-mails identifiés comme spam dans un dossier spécial. Le filtrage prend uniquement en charge le protocole de messagerie POP3 et non le webmail : évitez donc d’ouvrir toute pièce jointe en webmail, en particulier celles que vous n’attendiez pas.

SAFE vous procure également une protection multi-niveaux contre les ransomware, au cas où vous cliqueriez au mauvais endroit.

4. Soyez particulièrement vigilant le mardi

Il s’agit du jour où la plupart des spams sont envoyés. Souvenez-vous que la plupart des cyber pirates envisagent leur activité comme un simple travail, et s’organisent en conséquence.

 

0 Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pourriez aussi aimer