Au moins 5 choses que vous ne devriez pas partager sur internet

Sécurité & Confidentialité

Le 7 février, Journée de la sécurité sur internet, approche à grands pas. « Soyez le changement : tous unis pour un internet plus sûr » sont les grands slogans de l’édition 2017 de cet évènement international. Mais pour être le changement, quelques révisions s’imposent en matière de cyber sécurité.

Un internet plus sûr commence par le recours à un logiciel de sécurité à jour — comme F-Secure SAFE — sur tous vos appareils. Indispensables également : des mots de passe uniques, incrackables pour vos comptes les plus importants. Vous pouvez, pour les retenir, vous servir d’un gestionnaire de mots de passe. Pensez également à effectuer des sauvegardes régulières, qu’il s’agisse de votre PC, de votre téléphone ou de votre tablette.

Mais ça ne s’arrête pas là.

Surveillez ce que vous partagez sur internet. Certains partages inconsidérés vous peuvent vous rendre particulièrement vulnérable. Tout ce que vous faites en ligne peut s’avérer dommageable.

Si vous êtes victimes d’une attaque de phishing, toute votre liste de contacts e-mails sera peut-être frappée à son tour. Même chose pour les réseaux sociaux.

Voilà pourquoi la prudence s’impose.

Il ne vous viendrait jamais à l’esprit de partager les mots de passe (1) de vos comptes, de votre réseau Wi-Fi ou (2) de vos appareils. À l’inverse, vous partagez sans doute des informations permettant aux hackers de deviner vos mots de passe ou la réponse à vos questions de sécurité. Par exemple, le nom de leur animal de compagnie (3), les dates d’anniversaire (4) ou le nom de leur ancienne école (5).

Il convient aussi de repenser la manière dont nous partageons nos photos.

Sur les réseaux sociaux, nous sommes clairement incités à publier des photos. Les images Instagram sur lesquelles figure un visage « ont 38% de chances de plus d’obtenir des likes ». Et plus une image est provocante, plus elle est susceptible d’engendrer des réactions et donc de vous hanter pour le restant de votre vie.

Ne devenez pas pour autant paranoïaque. Avec les centaines de millions d’images uploadées sur Facebook chaque jour, il est peu probable que l’une d’entre elles puisse détruire votre réputation.

Toutefois, les photos peuvent donner à des étrangers la possibilité de mimer une fausse proximité avec vous ou vos enfants, ce qui peut parfois s’avérer dangereux.

Les plus jeunes ont grandi avec Facebook : leur approche est, en la matière, bien différente de celle de leurs parents qui, pendant longtemps, n’auraient jamais imaginé que les téléphones puissent un jour être dotés de caméras. Les parents doivent réfléchir aux photos qu’ils postent en adoptant un point de vue différent : celui de leur enfant. Et vice versa.

La sécurité internet n’est pas qu’une question de logiciels et de mots de passe. Il s’agit également de protection de la vie privée. Il faut savoir quoi partager, et avec qui. Réfléchissez à deux fois avant de publier du contenu personnel.

Ainsi, vous protégez, mais vous protégez aussi vos amis, votre famille et tout internet.

Image © See-ming Lee

Évaluez cet article

1 votes

1 Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pourriez aussi aimer