La surveillance de masse pose toujours bien des questions et Edward Snowden tient à nous le rappeler

Sécurité & Confidentialité, Univers Numérique

La surveillance de masse pose toujours bien des questions et Edward Snowden tient à nous le rappeler

Plus de trois années se sont écoulées depuis les révélations d’Edward Snowden sur la NSA… pourtant au quotidien, il reste facile d’oublier que la surveillance de masse soulève de nombreuses questions. Dans un épisode de Vice News baptisé « State of Surveillance », Edward Snowden a soulevé trois grandes questions liés à la surveillance de masse. L’occasion d’une piqûre de rappel, au moment où le film Snowden s’apprête à gagner les salles de cinéma début novembre.

Pourquoi s’inquiéter de la surveillance de masse ?

Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver… Un beau jour, vos données pourraient bien être utilisées contre vous. « Même si, aujourd’hui, vous faites confiance à votre gouvernement, dites-vous qu’un jour, cela peut changer », explique Edward Snowden. « Vous serez alors vulnérable, face à un système de surveillance déjà solidement ancré. Qu’arrivera-t-il lorsque finalement, quelqu’un dira : « Vous savez quoi ? Utilisons ce système de surveillance à plein régime pour assurer la stabilité de notre nouvelle administration. »

Edward Snowden nous demande de nous poser à nous-mêmes une question : « souhaitons-nous un monde quantifié, où tous les endroits où nous rendons, où tout ce que nous disons sera compilé, analysé, archivé et utilisé, même contre nous ? Ou bien reconnaissons-nous que le danger est réel ? Nous nous accordons alors un droit : celui de faire parfois des erreurs de jugement, d’avoir des échanges peu réfléchis. Imaginez que tout soit indexé au sein d’une base de données, y compris des conversations où vous dites : « Donald Trump devrait être poussé du haut d’une falaise ». Imaginez que Donald Trump devienne président et que tous ceux qui aient dit ça soient eux-mêmes poussés du haut d’une falaise. Voilà un monde qui fait peur. »

Les programmes de surveillance de masse servent avant toute chose à débusquer les terroristes. Mais, d’après Edward Snowden, ce système est voué à l’échec :

Lorsque vous collectez des données en masse, il vous manque le principal, explique Edward Snowden :

« Je travaillais pour la NSA durant l’enquête qui a suivi l’attentat du marathon de Boston. Nous regardions les informations en nous disant : les auteurs figurent sans doute déjà dans nos bases de données. Et je suis quasiment certain qu’à Paris, nos homologues se disaient la même chose.

Voilà le problème de la surveillance de masse : lorsque vous surveillez tout le monde, vous disposez effectivement d’informations sur les individus dangereux. Ils figurent dans la banque de données. Vous avez à votre portée les informations nécessaires pour les arrêter et empêcher les pires atrocités… Sauf que vous avez collecté tout et n’importe quoi, et vous ne comprenez rien. C’est un fait : la surveillance de masse n’est pas efficace pour empêcher les attaques de ce genre et elle ne l’a jamais été. »

Il cite ensuite deux commissions indépendantes auxquelles a fait appel la Maison-Blanche pour évaluer les programmes de surveillance de masse. Toutes deux ont abouti à la même conclusion : la surveillance de masse n’est pas parvenue à empêcher les attaques terroristes. Elles recommandent même la fin de ces programmes.

Si ces programmes sont inefficaces, pourquoi les politiques ne décident pas d’y mettre fin ?

Parce que personne ne veut porter la responsabilité d’une nouvelle attaque terroriste. Même si la responsabilité est imputée à la mauvaise personne.

« Ces mesures sont liés à la notion de lutte contre le terrorisme. Les politiques ne veulent donc pas prendre la responsabilité de s’élever contre elles, même si elles sont inefficaces. Ils savent que de nouvelles attaques terroristes risquent d’avoir lieu. Bien entendu, leurs opposants politiques sauteront sur l’occasion. Ils seront montrés du doigt. Et malheureusement, cette mise en accusation rencontrera un succès certain. Parce que nous vivons à une époque où la politique de la peur est plus persuasive que les faits.», explique Edward Snowden.

N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à cet épisode de Vice News pour vous donner un petit avant-goût du film Snowden.

Bonus : pour fêter la sortie du film, F-Secure France lance une édition collector de son bundle F-Secure Total – Sécurité et Confidentialité !

total-snowden_boxshot_right

 

Suivez-nous sur notre compte Twitter @FSecureFrance pour tenter d’en gagner une ! 🙂

Découvrez le trailer ‘SNOWDEN’ d’Oliver Stone du film ici :

0 Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pourriez aussi aimer