Fêtons le deuxième anniversaire des révélations d’Edward Snowden

Sécurité & Confidentialité

A moins de suivre attentivement la politique américaine, vous ne savez probablement pas qui est Mitch McConnell… Le média en ligne The Intercept a récemment suggéré que le chef du parti majoritaire au Sénat ne ferait « quasiment rien » pour disculper l’ancien sous-traitant de la NSA Edward Snowden – que McConnell et ses homologues républicains nomment irrespectueusement Eric Snowden

Si c’était le but de McConnell, il a perdu…

Les membres de son propre parti l’ont empêché de faire échouer ou d’affaiblir le USA Freedom Act, que le Président Obama a promulgué mardi dernier. C’est la première législation qui limite la surveillance américaine depuis des décennies ! La Fondation pour la Liberté de la Presse a noté que bien que la loi présente des « défauts significatifs », elle est néanmoins « historique ». Et elle n’aurait probablement jamais vu le jour si Snowden n’avait pas fait parvenir les données aux journalistes qui ont révélé l’ampleur insoupçonnée du système de surveillance américain.

La première révélation a fait surface le 5 juin 2013, avant le premier article publié par le quotidien britannique The Guardian le lendemain. Ce premier article fait état d’une décision judiciaire visant des métadonnées téléphoniques, renversée par le USA Freedom Act.

Il n’y a aucun doute sur le fait que la culture d’Internet a été transformée par ce que Snowden a dévoilé. Notre innocence s’est perdue et nous avons réalisé que les plus grandes innovations de notre temps peuvent être retournées contre nous, pour devenir l’outil d’espionnage le plus efficace de l’histoire humaine.

Les internautes sont désormais bien plus inquiets qu’auparavant sur l’utilisation de leurs données personnelles par les gouvernements et les entreprises. 91% des Américains pensent qu’ils ont perdu le contrôle sur la collecte et l’utilisation de leurs données au profit des entreprises. Et les entreprises passent à l’acte. Tim Cook, le patron d’Apple, soutient le chiffrage, et même Facebook s’y est mis. Citizen Four, le film qui raconte les révélations de Snowden, a même remporté un Oscar. Des Américains disent même qu’il est temps de rapatrier Snowden à la maison.

Mais plus de réformes et de vigilance sont nécessaires. Comme le journal satirique The Onion l’écrit :

Nous voulons agir en rappelant aux décideurs que nous attendons d’autres Snowden et plus de lois qui garantissent qui garantissent à tous le respect de la vie privée, peu importe leur moyen de communication, sans exception.

Il est encore temps d’agir, comme le disait notre Mikko Hypponen en Octobre 2013.

Photo © Mike Mozart

0 Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pourriez aussi aimer