Nos 7 conseils pour sécuriser votre Wi-Fi… sans baisser la productivité de vos employés

Sécurité & Confidentialité

Vos employés prennent quelques jours de vacances, ou sont actuellement en déplacement ? C’est le moment idéal pour réfléchir à votre connaissance sur la connexion Wi-Fi de votre entreprise !

Même si vous pensez que cela n’a rien de préoccupant, 54% des professionnels connectent leurs appareils mobiles sur des hotspots Wi-Fi, et 35% le font très régulièrement (plusieurs fois par mois ou plus !). Pourtant, ces derniers ne prennent pas les mesures appropriées pour protéger leurs données personnelles et/ou celles de l’entreprise.

Sans surprise, les pires comportements des internautes en matière de sécurité mobile se produisent quand ils sont en déplacement : entre le Wi-Fi de l’aéroport, au réseau de l’hôtel tout en jonglant avec plusieurs appareils à la fois, les bonnes pratiques en matière de sécurité mobiles passent bien souvent à la trappe !

Où qu’ils soient pour se connecter, nous partageons ci-dessous quelques conseils Wi-Fi pour les travailleurs nomades, et les meilleures façons de rester productif et en sécurité, que ce soit en transit ou en plein déplacement.

  1. Voyagez léger et ingénieusement!

La clé est de ne pas jongler avec trop d’appareils. La menace la plus commune pour les PME réside dans l’oubli des appareils de leurs employés, où les informations sensibles de l’entreprise sont physiquement vulnérables. Si vous êtes un homme d’affaires précautionneux, verrouillez vos appareils lorsque vous quittez votre chambre d’hôtel – les attaques « evil maid » sont celles dont vous risquez d’entendre le plus parler prochainement !

  1. Utilisez les applications officielles pour Facebook et Twitter

Au lieu d’utiliser votre navigateur Web pour accéder aux pages des réseaux sociaux, utilisez les applications respectives de ces sites. La principale raison ? Ces applications intègrent une technologie de chiffrement pour protéger la session en cours. En outre, utiliser l’application officielle est moins susceptible de vous causer des problèmes de sécurité. Par exemple, Facebook mettra au défi les utilisateurs avec des questions de sécurité lorsqu’ils se connectent à partir de nouvelles adresses IP. C’est donc un moyen très utile pour empêcher un compte d’être piraté. Les applications peuvent grandement simplifier les choses, mais n’oubliez pas de garder votre appareil mobile verrouillé et de fermer les applications que vous n’utilisez pas, ainsi que celles qui sont encore en cours d’exécution en arrière-plan. Pour une protection supplémentaire, vous pouvez également ajuster votre temps d’écran de verrouillage avec une durée plus courte lorsque vous voyagez.

  1. Utilisez une session sécurisée

Il est très simple de pirater les appareils se connectant à des hotspots Wi-Fi. En réalité, plus de la moitié des réseaux Wi-Fi ouverts sont sensibles aux attaques, mais 45% des répondants à un sondage F-Secure* n’étaient pas au courant de ce fait !

Assurez-vous que tous les sites que vous visitez commencent par «https», sinon ils pourraient être accessibles à un pirate. Si vous utilisez Firefox, vous pouvez utiliser HTTPS Everywhere par le Projet Tor et l’Electronic Frontier Foundation, qui forcera le chiffrement sur plusieurs sites majeurs.

  1. Eteignez le Wi-Fi pour sécuriser vos données… et économiser votre batterie !

Même si vous pensez que votre téléphone n’est pas connecté au Wi-Fi, il est souvent configuré pour rechercher constamment des réseaux ouverts afin de les rejoindre. Cet élément signale d’une part votre présence dans le monde du piratage, et il diminue également votre batterie – deux choses particulièrement gênantes lorsque vous voyagez. Pour éviter cela, prenez conscience de la connexion Wi-Fi lorsque votre téléphone est allumé. Lorsque vous n’avez pas besoin de vous connecter au Wi-Fi, vous pouvez le désactiver manuellement dans les paramètres de votre téléphone – cela ne prend que quelques secondes et peut sauvegarder vos données, votre batterie et peut-être même votre santé mentale !

  1. Utilisez un outil VPN pour chiffrer tout votre trafic

Saviez-vous que l’utilisateur moyen interagit avec 89 domaines dans un mois, mais la plupart n’ont aucune idée d’avoir accédé à la plupart d’entre eux. Pour aller plus loin, une étude récente du Lab F-Secure* a constaté que parmi les 100 premières URLs visitées dans le monde, seulement 15% d’entre elles ont été accessibles directement. C’est pourquoi l’aide d’un VPN est indispensable pour garantir des réseaux Wi-Fi publics sûrs !

  1. Ne trafiquez pas votre téléphone pour permettre un modem gratuit

Il vaut mieux que les entreprises payent pour que leurs employés disposent d’un forfait internet plutôt que de permettre à ces derniers d’utiliser leurs appareils en temps que modem, ou pire encore de jailbreaker (= de passer les défenses d’un appareil pour y installer les programmes tiers de notre choix) leurs téléphones. S’ils voyagent fréquemment, ce sera un investissement judicieux. Même si nous n’avons pas vu beaucoup d’exemples de logiciels malveillants multiplateformes (un malware qui passe d’un PC à un appareil mobile ou vice versa par exemple), quelques-uns ont déjà été identifiés et devraient à l’avenir être plus nombreux.

Dotez vos employés de cartes SIM supplémentaires pour les différents pays dans lesquels vous prévoyez de les faire voyager fréquemment. Cela vous évitera d’avoir à changer votre numéro de téléphone à chaque fois que vous prévoyez des voyages dans ces pays, et vous n’aurez pas besoin de jailbreaker votre téléphone.

  1. Pensez à investir dans des routeurs MiFi (3G)

Pour vos businessmen tout le temps en déplacement, pensez à leur acheter quelques appareils MiFi que vous pouvez louer, si nécessaire. Un routeur MiFi permet aux employés d’utiliser une carte SIM locale, ou tout simplement une carte SIM distincte qui peut offrir de meilleures connections, qu’ils peuvent « rattacher » en toute sécurité au dispositif Mifi.

N’hésitez pas à nous poser des questions sur le blog ou sur notre compte Twitter @FSecureFrance!

*Sondage F-Secure réalisé en Mars 2014 auprès d’environ 1000 internautes aux Etats-Unis (49% d’hommes et 51% de femmes), âgés entre 18-65 ans.

Évaluez cet article

0 votes

0 Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Vous pourriez aussi aimer